MUSIQUE/U-ROY : La disparition de l’ancêtre du ragamuffin et du dancehall

MUSIQUE/U-ROY : La disparition de l’ancêtre du ragamuffin et du dancehall

Alors que le tube « Go there natty dread », présent sur l’album Natty Rebel sorti en 1976, sonne toujours d’une étincelante actualité, le monde entier pleure son auteur U Roy, né Ewart Beckford. Le chanteur qui souffrait d’une maladie depuis un certain temps, s’est éteint le 18 février 2021, à l’âge de 78 ans.

Considéré comme une icône de la musique jamaïcaine, U-Roy a réussi, durant sa longue carrière, à se propulser sur la scène mondiale, apparaissant comme l’un des derniers véritables chantres du reggae et surtout celui qui a acté la mutation de ce genre musicale vers des rythmes aussi populaireS que le ragamuffin ou le dancehall.

Disc-jockey de formation, U-Roy va impressionner dès ses débuts et se présente comme celui qui popularise l’art de griller sur les rythmes reggae. Ses shows lors des Sound systems forcent le respect à une époque où la musique reggae était considérée comme la musique des incultures.

On comprend aisément les hommages qui ont fusé dès l’annonce de sa mort avec en tête les stars du dancehall. « Aujourd’hui, nous avons perdu un de nos héros !! Une vraie légende dans ce jeu de dance hall/Reggae si vous êtes un fan de sonorisation, alors vous êtes un fan du son Stur Gav … Avec un catalogue d’enregistrements incroyables, U Roy était un maître dans son métier. Reposez-vous bien papa Roy !! RIP marchez bien », postait Shaggy sur Instagram.

A LIRE AUSSI  CAN 2019: Avant Namibie - Côte d’Ivoire, le coach ivoirien annonce des changements pour le ticket du second tour

David Rodigan, un DJ de radio britannique, écrivait sur Twitter : « RIP Daddy U Roy, le grille-pain emblématique qui a changé le paradigme de la musique jamaïcaine en exprimant l’album ‘Version Galore’ … J’étais toujours en admiration devant lui; le ton de la voix, la cadence, le miroitement lyrique et l’équitation riddim ont fait de lui « l’aventurier de l’âme ».

Celui que l’on surnommait The Originator ou Hugh Roy ou encore Daddy U Roy a donné ces dernières années quelques concerts mais s’était éloigné de la scène sans doute du fait de la maladie dont on ne sait pour l’heure l’origine et qui l’a emporté à l’âge de 78 ans. Pray Fi Di People, sorti en 2012 apès Old School/New Rules, est le dernier opus produit par le légendaire toaster.

Flaure ABOLE

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *