CÔTE D’IVOIRE
Le ministre Sidi Touré fait Ambassadeur de la paix

CÔTE D’IVOIRE  Le ministre Sidi Touré fait Ambassadeur de la paix

Le ministre ivoirien des Ressources Animales et Halieutiques a été distingué pour ses actions en faveur de la  paix, de la réconciliation, de  la  cohésion sociale et du vivre-ensemble. Il a été fait ambassadeur de la paix par la Fédération pour la paix universelle-Côte d’Ivoire (Fpu-CI).

C’est le président de la section Côte d’Ivoire de la Fédération pour la paix universelle, Aka Sayé Lazare qui lui a remis ses insignes le samedi 26 novembre dernier  à Bouaké.

Cette distinction récompense selon lui,  toutes ces personnes qui œuvrent au quotidien à préserver la paix  et c’est donc dans sa démarche de promotion de la réconciliation, de la cohésion sociale et de la paix durable que le ministre Sidi Touré a été fait ambassadeur de la paix. Et cela, du fait de ses actions dans la région de Gbêkê, et plus particulièrement à Béoumi et Sakassou, en faveur de la paix, du vivre-ensemble et de l’instauration d’un climat apaisé après les différentes crises vécues.

A LIRE AUSSI  Affaire ‘’22 délégués Pdci du nord virent au Rhdp’’/Seri Bi Privat, S.E chargé des délégations, dément : ‘’Un buzz à la RHDP parti unifié !!! Comme d’habitude du faux servi par les mêmes faussaires de service’’

Heureux de cette distinction, le nouvel ambassadeur pour la paix s’est réjoui de cet honneur. Qui, pour lui, vient lui donner une autre raison de poursuivre sur cette lancée qu’est de travailler davantage à rapprocher les populations ivoiriennes.

« Je suis très honoré. La paix est une denrée très précieuse qu’il nous faut chérir, porter au quotidien. C’est pourquoi j’apprécie, à sa juste valeur, cette reconnaissance. J’aimerais remercier tous ceux qui ont pensé à moi. Ce geste m’encourage à aller davantage plus loin dans cette tâche qui est la quête de la paix », a indiqué Sidi Touré.

« Cette distinction m’a rappelé certains évènements que nous avons vécus ici dans le Gbêkê, et précisément à Béoumi. Lorsque nous avons connu la crise communautaire à Béoumi, il a fallu beaucoup de méthodes pour calmer les ardeurs de toutes les communautés. Dieu merci, on a pu arriver à temps pour faire cesser les hostilités, et juguler cette crise. En souvenir à cela, et pour immortaliser le retour de la paix, on a fait construire une stèle », s’est-il remémoré. Avant d’appeler les uns et les autres à consolider les acquis de paix et de réconciliation.

A LIRE AUSSI  ACCUSE DE NEGOCIER SON RETOUR AVEC OUATTARA : Laurent Gbagbo met les points sur les « i »

 

MYNA avec SERCOM

Partager