Libération des 49 soldats arrêtés au Mali
« Ce sera peut-être long, mais il faut faire confiance à l’Etat » (gouvernement)

Libération des 49 soldats arrêtés au Mali « Ce sera peut-être long, mais il faut faire confiance à l’Etat » (gouvernement)

Les autorités ivoiriennes ont indiqué que la libération des 49 militaires détenus depuis le 10 juillet au Mali pourrait prendre un peu plus de temps.

S’exprimant à l’issue du conseil des ministres le mercredi 3 août 2022, le porte-parole du gouvernement Amadou Coulibaly a affirmé que le processus sera peut-être long mais il aboutira à des résultats positifs.

«Les discussions sont en cours (…) Ce sera peut-être long, mais il faut faire confiance à l’Etat et un dénouement heureux sera obtenu », a indiqué Mamadou Coulibaly. Il a aussi exhorté à faire confiance à l’Etat, assurant que tout est mis en œuvre pour que les soldats arrêtés regagnent leurs familles respectives.

A LIRE AUSSI  Elections locales 2018-Guikahué (SE) crache des vérités: «Le PDCI-RDA s’insurge contre l’utilisation de son logo et dénonce cette manœuvre de manipulation, d’intoxication, de désinformation…»

Depuis l’arrestation des 49 militaires à l’aéroport de Bamako, les tensions sont vives entre Abidjan et Bamako. Le chef de la junte malienne, le Colonel Assimi Goïta a sollicité la médiation du président togolais, Faure Gnassingbé qui a envoyé des émissaires au Mali et en Côte d’Ivoire.

MYNA

Partager