CÔTE D’IVOIRE /ARRESTATION DES MILITANTS DU PPA-CI
Amnesty réclame la libération ”immédiate” des détenus

CÔTE D’IVOIRE /ARRESTATION DES MILITANTS DU PPA-CI Amnesty réclame la libération ”immédiate” des détenus

L’Organisation non gouvernementale des défenses des droits de l’Homme Amnesty internationale a dans un communiqué exigé la libération des militants du Parti de Laurent Gbagbo « arbitrairement » détenus.

Le 9 mars dernier, une vingtaine de militants du PPA-CI, ont écopé de deux ans de prison ferme pour trouble à l’ordre public. Ils avaient accompagné leur secrétaire général Damana Pickass convoqué par la justice le 24 février 2023.

Le lendemain, soit le 25 février, 4 autres militants ont été arrêtés pour avoir arboré un drapeau russe lors d’un meeting  du Parti dans le quartier populaire de Yopougon.

Amnesty international a souhaité que les droits de ces militants soient respectés et les procédures judiciaires justes et équitables.

« Nous appelons par ailleurs les autorités ivoiriennes à garantir des procédures judiciaires justes et équitables et à respecter les droits garantis par les conventions internationales et régionales de protection des droits humains ratifiées par la Cote d’Ivoire », précise le communiqué.

MYNA

Partager