Coupe du monde 2022
le Qatar, pays organisateur battu par l’Équateur

Coupe du monde 2022 le Qatar, pays organisateur  battu  par l’Équateur

Battu 2-0 ce dimanche par l’Équateur, le Qatar est devenu le premier pays organisateur de la Coupe du monde à s’incliner lors de son entrée en lice dans la compétition, après des buts inscrits par le capitaine équatorien Enner Valencia (16e, 31e). Cela n’était jamais arrivé lors des 21 éditions précédentes du Mondial.

Alors que la planète football s’interrogeait sur le niveau réel des joueurs du pays hôte, qui s’étaient préparés quasiment à huis clos depuis six mois pour réussir leurs grands débuts à ce niveau, tout le monde a pu constater que le champion d’Asie en titre, peut-être tétanisé par l’enjeu, ne faisait pas le poids contre l’Equateur, pourtant l’adversaire le plus à sa portée.

A LIRE AUSSI  Affaire coup d’envoi refusé à Drogba: l’acte « ne s’improvise pas en milieu de compétition» (FIF)

Pour sa 4e participation, l’Equateur s’est empressé de saisir l’offrande. Après un but refusé pour un hors-jeu qui devrait faire jaser (3e), la “Tricolor” a rapidement trouvé l’ouverture (16e), puis fait le break (31e). A chaque fois grâce à l’intenable Enner Valencia qui a provoqué et transformé un penalty, puis creusé l’écart d’une tête puissante. Déjà en forme avec Fenerbahçe, le buteur aux 75 sélections compte désormais 37 réalisations… dont cinq en coupes du monde. Touché juste avant la mi-temps, le tourmenteur équatorien a toutefois été remplacé en boitant à la 76e minute.

 

Partager